RETOUR Archives Instauration de la paroisse Règlements de la fabrique Bulletin paroissial,pdf Pasteurs Liens externes Contactez-nous







 


Jumelage avec l'Honduras

Cliquez sur une photo pour l'agrandir

 

Projet partage

Déjà, d'être allé les voir était très important pour eux. L'amitié réelle a été semée. Mais on pouvait faire plus. Ayant constaté sur place les besoins immenses, nous savions maintenant que le peu qu'on faisait ici représente beaucoup pour eux là-bas. Par exemple, 1$ canadien vaut au Honduras 10 lempiras (monnaie hondurienne)

 

Nous faisons une collecte de bouteilles consignées dans les 8 paroisses chaque année. Cela permet d'amasser plus de deux mille dollars remis directement au Père Yvon Bouffard, curé de Pespiré. Montant bien modeste, mais qui lui permet d'aider les gens dans le besoin et de réaliser plusieurs projets.
Comme nous avions constaté que beaucoup de gens, surtout les enfants, n'avaient pas de chaussures à se mettre dans les pieds, nous avons décidé de faire une collecte de souliers de tous les genres.

 


Des dizaines de caisses de souliers ont vite été récoltées. Nous les avons envoyées au Honduras par l'entremise de Santé Collaboration internationale, par bateau. Le père Bouffard nous a dit que nous avions chaussé une bonne partie des gens de Pespiré.

 

 

À la suite d'une correspondance que nous avons eue avec le Père, il nous informait qu'il aimerait bien construire une petite chapelle pour une de ces petites communautés dans la montagne, qui lui demandent depuis fort longtemps s'il pouvait leur trouver les sous pour réaliser ce rêve. Une chapelle signifie pour eux qu'ils pourront se développer, se rassembler, et travailler ensemble pour répondre aux besoins les plus urgents.Nous organisons chaque année un souper de la faim dans le temps du carême, un 5 à 7 le dimanche des Rameaux, et nous récoltons bon an mal an plus de 700$ que nous envoyons au père Yvon.
Un repas de la faim c'est un repas où l'on ne sert que de la soupe et du pain. Plus de 125 personnes se déplacent pour y participer. On sert plus de 20 sortes de soupe faite par des gens des 8 communautés. À travers cet événement la sensibilisation missionnaire se poursuit.

Nous pourrions vous parler des coins missionnaires que nous avons faits dans chaque église et qui permettent de rendre encore plus signifiante la mission ici en comparaison à la mission au Honduras. C'est donc à travers tous ces petits gestes, tous ces projets qui demandent la solidarité de tous que nous alimentons notre jumelage missionnaire

 


Retour haut de page

Voir d'autre album photos du Honduras

Projet de partage