Histoire Historique des curés et
des vocations
Histoire des dévotions et associations Religieuses SSCM Contactez-nous

   

 

 

Cliquez sur une photo pour l'agrandir

 


Les différents curés

 

Achille Rousseau
1888-1898

Le premier curé de Scotstown est d'un grand dévouement : il organise non seulement la vie spirituelle de ses ouailles, mais également la vie sociale, culturelle et morale.

 

Joseph-Eugène Lemieux
1898-1906

Son ministère chez nous sera un prolongement bienfaisant de tout ce que le curé Rousseau a semé.

Louis-Honoré Nicol
1906-1912

Le curé Nicol est un pasteur bien apprécié des gens même s'il ne semble pas un très bon financier. Il a fondé l'ordre des "Chevaliers de la Tempérance.

Joseph-Alcide Vaudreuil
1912-1924

L'Abbé Vaudreuil est un homme sévère qui n'a jamais de demi-mesure: tout doit contribuer à la gloire de Dieu et tout ce qui mérite d'être fait, se doit d'être fait à la perfection. Son idéal consiste à faire de l'église un grand livre ouvert devant Dieu

 

Pierre-Rodrigue Desnoyers
1924-1927

Ce dernier est organisateur, on profitera donc de son passage pour remettre de l'ordre dans les différents dossiers de la paroisse.

Joseph-Eugène Leblanc
1927-1934

Le curé Leblanc a laissé chez nous le souvenir d'un homme très humain qui aimait taquiner ses collaborateurs en leur jouant différents tours. Il parlait fort , il avait une grosse voix et était bon acteur et bon raconteur

 

Antoine-Léon Ledoux
1934-1943

Il a travaillé très fort chez nous: il nous a laissé le meilleur de lui-même. Il a voulu construire une communauté unie dans la fraternité et la joie de vivre.

Anatole Bachand
1943-1948

Cet homme est distingué et aristocrate : on dit de lui qu'il était conçu pour la pastorale des grosses paroisses urbaines. Il était gêné, donc gênant

 

Adélard Belval
1948-1970

Non seulement a-t-il exercé le mandat le plus long chez nous (22 ans), mais il a travaillé avec acharnement à reconstruire l'église et le presbytère. De plus il s'est battu férocement contre la pauvreté.

Lionel Ayotte
1970-1980

L'Abbé Ayotte est un prêtre au coeur d'or qui dispose de plusieurs habiletés : musique, photographie, sports...mais , étant diabétique, sa maladie gagne de plus en plus de terrain sur sa santé.

 

Ange-Aimé Montminy
1980-1985

Il nous arrive avec la somme de ses expériences acquises comme professeur, aumônier, animateur de pastorale : certains disent de lui qu'"il nous menait comme des enfants d'école, mais au moins on savait où aller."

Lionel Lisée
1985-1991

Sa réputation est celle d'un sage qui sait nous conduire sur les voies de l'Évangile. Beaucoup se plaisent à le comparer au saint curé d'Ars. Il reflète à merveille la "douceur d'être" qu'on peut attribuer qu'à des âmes entièrement habitées par Dieu.

 

Paul Duncan
1991-1995

Il a ouvert les portes du presbytère et celles de son grand coeur pour accueillir les moins bien nantis et à tous ceux qui avaient besoin de lui. On a dit après sa mort :"Un saint est passé chez nous."

Gilles Baril
1995-1996

Gilles Baril est un homme dynamique et totalement
donné à l'oeuvre de Dieu.Il est un homme de défi, de
communication facile et d'une audace à toute épreuve.

 

François Paré
1996-1997

Son passage parmi nous fut de courte durée. Les paroissiens(nes) ont su accueillir en lui l'homme de Dieu.

Daniel Gilbert
1997-2009

Jeune prêtre dynamique, passionné, réfléchi, qui sait où il veut aller. Il est un travailleur acharné qui ne compte jamais ses heures pour servir ses paroissiens. Il est animé d'une grande vie intérieure
et est profondément humain.

Léo Durocher
2009 à 2012
Léo Durocher
Jocelyn Plante
2012 à aujourd'hui
Jocelyn Plante

 

 

Les différentes vocations qui ont germé
dans la communauté de St-Paul de Scotstown.

 

Laval Girard

Fils d'Antonia Dion et d'Albert Girard, né le 26 octobre 1916. Il est ordonné prêtre dans la Compagnie de Jésus. De 1952 à 1954 , il a enseigné au Collège St-Ignace de Montréal. De 1955 à 1969 au Collège Ste-Marie de Montréal aussi. De 1969 à 2001 il fut préfet (curé) de l'église du Gésu à Montréal. Il est maintenant à la maison de retraite des Jésuites de St-Jérome.

Yves-Antonin Girard

Fils d'Antonia Dion et d'Albert Girard, né le 12 mai 1927. Il prononça ses voeux le 1er novembre 1956 dans l'Abbaye cistercienne d'Oka. Il a exercé plusieurs fonctions , dont celle d'apiculteur . C'est lui qui avait repris en main depuis 1965 la production apicole de la Trappe. Ensuite, il a écrit au moins 10 volumes sur l'Intériorité et beaucoup de cassettes de ses nombreuses conférences ont été vendues , autant au Canada qu'en France. Depuis sept ans, il s'occupe des Trappistines à St-Romuald, près de Québec.

 

 

Bertrand Girard (Pas de photo disponible)

Fils d'Antonia Dion et d'Albert Girard, né le 5 février 1921. Ordonné le 21 Juin 1944. Jusqu'en 1951, il occupa la fonction de jardinier-peintre à Montréal et de 1951 à 1991, il occupa la fonction de cuisinier à Montréal, St-Jérôme et à Akwesasne où il est encore en 2004

 

Lucille Désilets

Fille de Yvonne Perreault et de Georges Désilets, née le 4 décembre 1931. Elle prononça ses voeux de profession religieuse chez les Soeurs de la Présentation de Marie. Elle a oeuvré dans l'éducation de 1953 à 1982 à Stanhope, Acton Vale, Coaticook et à Drummondville.
En 1982, elle se rendit à Cap-Rouge où elle exerça la fonction d'économe et d'animatrice jusqu'en 1987. Depuis, elle cumule des fonctions dans les services communautaires à la Maison-Mère Rivier de Sherbrooke.

Clément Roy

Fils de Délia Busque et de Ferdinand Roy, né le 28 octobre 1933. Il fut ordonné prêtre dans la cathédrale de Sherbrooke par Mgr Georges Cabana le 23 mai 1959.
De 1959 à 1964, il fut vicaire à St-Joseph de Valcourt. De 1964 à 1969, vicaire à la paroisse Ste-Agnès de Lac Mégantic. De 1970 à 1983, aumônier à l'Hôpital Frère André de Lac Mégantic et animateur de pastorale scolaire. En 1983-1984 , vicaire à Coeur-Immaculée-de-Marie de Sherbrooke. Il devint curé à St-Gabriel de Stratford en 1984 et de St-Gérard en 1985. Il a ensuite cumulé les 2 cures jusqu'en 1999. Il est maintenant à sa retraite à Sherbrooke.

 

Richard Désilets

Fils de Yvonne Perreault et de Georges Désilets, né le 18 septembre 1937. En 1958, fit sa profession dans la communauté des Pères Blancs d'Afrique. Il est décédé le 3 décembre 1974 à Sumbananga, en Tanzanie où il a passé la majeure partie de sa vie religieuse.

Jean Lebeau

Fils de Agathe Blanchette et de Émile Lebeau, né le 28 décembre 1944. Entré chez les Prêtres des Missions Étrangères à Pont-Viau,et ordonné diacre le 18 Juin 1972. Sa communauté l'envoie à Tokyo, au Japon où il est responsable d'un centre d'itinérants.
Jean est maintenant directeur d'un centre pour sans-abri à Sanyukaï à Tokyo.

 

Marcel Poirier

Fils de Lucienne Roy et de Dorès Poirier, né le 3 octobre 1941. Le 13 juillet 1968, à Scotstown, il était ordonné prêtre dans la Communauté des Assomptionnistes. Il a oeuvré dans le domaine de l'éducation et de la formation ( de 1973 à 1985 ) à titre de professeur de CEGEP au Séminaire St-Augustin de Cap Rouge et à titre de directeur de Résidence (de 1975 à 1981) toujours à Cap Rouge. En 1981, il fut nommé vice-provincial de sa Communauté jusqu'en 1990. Le Père Poirier a résidé et fut curé à la paroisse de Beauvoir de 1985 à 1993. Il est actuellement à Rome , économe général et personne-ressource des Communautés des Assomptionnistes déjà établies dans les Amériques.
Son mandat à Rome se terminera en 2005.

Monique Robidas

Fille d'Alice Bergeron et de Wilfrid Robidas, née le 17 mars 1940. Elle fit profession chez les Soeurs des Saints Noms de Jésus et de Marie le 22 août 1961. Après quelques années d'études à la Maison-Mère d'Outremont, elle viendra enseigner à l'école St-Joseph de Sherbrooke de 1962 à 1965. L'année 1965 se vivra au scolasticat d'Outremont. De retour à Sherbrooke en 1966, elle enseignera à l'école Buissière jusqu'à 1991. Malgré son opération pour le cancer du sein le 1er novembre 1990 et ses traitements qui ont suivi, elle enseignera quelques mois encore à plein temps et ensuite, deux jours par semaine ; elle ne voulait pas quitter ses élèves et ces derniers non plus.
Elle est décédée le 1er février 1992

 

Madeleine Tétreault

Fille de Marie-Claire Beaudoin et de Félix Tétreault, née le 15 Juin 1942
Le 30 mars 1964, elle prononça ses voeux de religieuse . Elle oeuvra au sein de la Communauté des Religieuses de Marie à la Maison Provinciale de Jésus-Marie à Sillery. Pendant plus de quinze ans , elle fut enseignante tant au niveau primaire que secondaire pour devenir directrice du pensionnat de Beauceville.Elle y demeura jusqu'en 1982 et fut ensuite transférée au Collège Jésus-Marie de Sillery où elle fut directrice des pensionnaires et enseignante à temps partiel au secondaire jusqu'en 1993. De 1993 à 2002, elle fut seulement directrice du pensionnat. En août 2002, elle fut nommée à St-Jean Chrysostôme où elle travaille à la paroisse, aide pour les sacrements du Pardon et de l'Eucharistie, mouvement eucharistique des jeunes, service à l'entraide, chorale, et toujours disponible pour répondre aux besoins de la paroisse.

Colette Beaudoin

Fille de Gracia Turcotte et de Gérard Beaudoin, née le 12 mai 1946. Elle entra chez les Filles de la Charité du Sacré-Coeur de Jésus, à Sherbrooke, où elle fit sa profession le 19 Août 1967.
Après un stage d'études (1967-1971) à l'Université de Sherbrooke, elle enseigna pendant 12 ans dans cette ville. En 1983, elle retourna aux études à Montréal. En 1984, elle vient habiter à la Maison Prunier de Sherbrooke et enseigne à l'école Champlain jusqu'à sa retraite le Jeudi-Saint 2002. En 1995, elle s'est dévouée à La Chaudronnée et a fait partie ( pendant plusieurs années) de la chorale " Le Sortilège". L'été, elle entretenait les jardins à résidence des soeurs.( elle avait le pouce "vert" et y a même planté des arbres ). En 2003, elle demeura à La Résidence Jean-Maurice et fut transférée à la Maison Rose-Giet le 19 mars 2004 pour y mourir le 7 avril. Elle est enterrée au cimetière des Filles de la Charité du Sacré-Coeur de Jésus , rue Bowen à Sherbrooke.

 

Marcel Dumoulin


Fils de Léo Dumoulin et de Marie-Paule Baillargeon. Fit ses études au Séminaire de Sherbrooke et demeurait chez sa grand-mère Arzélie à Scotstown. Prêtre et curé dans le Diocèse d'Augusta (Maine) durant plusieurs années.
Il est à sa retraite depuis fin Avril 2004.